PRIER …pour tous ceux qui souffrent

werenfriedAide à l’Église en Détresse (ACN) a été fondée en 1947 par le père Werenfried van Straaten. Notre œuvre pontificale de charité a pour mission de soutenir les catholiques partout où l’Église souffre de pauvreté et/ou de persécution.

Depuis 70 ans, l’œuvre grandit et regroupe maintenant 22 bureaux dans autant de pays, dont un au Canada. Ensemble, nous amassons auprès de bienfaiteurs des fonds permettant de soutenir chaque année une moyenne de 6 000 projets dans plus de 140 pays. Notre mission est de venir en aide à l’Église en détresse, à travers trois piliers : la prière, l’information et l’action.

Historique

L’Aide à l’Église en Détresse est née en 1947, sous le nom « Ostpriesterhilfe » dans l’abbaye de Tongerlo, en Belgique. Son fondateur, le Père Werenfried van Straaten a lancé alors un mouvement d’aide en faveur des 14 millions d’expulsés de l’Allemagne de l’Est, en même temps qu’un appel à la réconciliation avec les « ennemis d’hier ». Il a alors collecté, entre autres, du lard, ce qui lui a valu le surnom de « Père au lard ».

L’Épanouissement de la mission

Très vite, l’Œuvre déborde de ce cadre initial et s’étend à l’Église opprimée derrière le « Rideau de fer ». Elle diversifie aussi ses activités par l’aide aux séminaristes, la création de chapelles roulantes, de même que la reconstruction d’églises et de maisons pour les démunis. En 1956, la fondation de l’œuvre à Königstein, en Allemagne, est suivie de la création d’un secrétariat national en Autriche.

L’action du mouvement s’étend ensuite aux réfugiés d’Asie, à l’Amérique latine et à l’Église gréco-catholique d’Ukraine. En 1964, l’Œuvre passe sous l’autorité directe du Saint-Siège et son siège international déménage à Rome. En 1969, elle adopte son nom actuel d’Aide à l’Église en Détresse. En 1975, tout en restant sous le contrôle direct du Vatican, le siège de l’Œuvre s’installe définitivement à Königstein, en Allemagne.

L’expansion se poursuit par la création de secrétariats dans de nombreux pays occidentaux et par de nouvelles initiatives d’aides dans le monde. En 1984, l’Œuvre est érigée en Association ecclésiastique universelle de droit pontifical. Elle a alors des secrétariats dans 13 pays, dont le Canada. Quelques années plus tard, elle entreprend l’un de ses projets les plus importants : la rédaction et la publication d’une nouvelle bible pour enfants, « Dieu parle à ses enfants ».

Avec l’effondrement des systèmes communistes en Europe de l’Est et en Europe centrale, commence le soutien de l’AED à l’Église gréco-catholique et à l’Église orthodoxe russe qui ont vécu longtemps dans la clandestinité. En 1992, on lance un vaste programme d’aide pour la nouvelle évangélisation en Europe de l’Est et dans les états de la CEI.

Plus de 600 000 bienfaiteurs autours du monde

Aujourd’hui, l’AED est une communauté mondiale de plus de 600 000 amis et bienfaiteurs qui soutient chaque année environ 5 000 projets dans plus de 150 pays. En 2013 le volume des dons s’est élevé à plus de 117 $ millions dollars canadiens aux églises locales en détresse, ce qui porte son bilan total à plus de 3 milliards de dollars canadiens. Les bienfaiteurs de l’AED son accompagnés par 20 bureaux nationaux en Europe, en Amérique du nord et du sud ainsi qu’en Australie. Son fondateur, qui nous a quittés en 2003, y a contribué jusqu’à la toute fin, dans la mesure que lui permettait sa santé chancelante. Il rendait aussi quotidiennement grâce à Dieu de ce succès phénoménal : « Humainement parlant, cette Œuvre est un mystère! » a-t-il dit un jour.

Désormais devenue Fondation de droit pontifical, l’AED et ses bienfaiteurs apportent leur aide dans un esprit d’amour concret partout où l’Église a besoin d’eux. En tant qu’œuvre pastorale, agissant au nom de l’Église, elle est engagée en faveur de l’approfondissement de et l’affermissement de la foi catholique.

Pour en savoir davantage sur l’histoire de l’AED, consulter le site Web du secrétariat international.

L’équipe se compose de 7 personnes dont la directrice nationale qui est choisie par le conseil d’administration. Cette dernière fonction est actuellement détenue par Marie-Claude Lalonde, avocate et membre du Barreau du Québec. Avant son arrivée à l’AED en 2000, elle a pratiqué le droit dans un bureau privé d’avocats.

equipeDans l’ordre habituel, les membres de l’équipe sont:

  • Amanda Griffin, assistante et soutien aux communications en anglais
  • Marie-Claude Lalonde, directrice nationale
  • Maria Schiavone, comptabilité et marketing
  • Robert Lalonde, journaliste et responsable des communications
  • Adelmira Figueiredo Blanchet, service aux donateurs
  • Larry Quong, Filiale Toronto

 

Conseil d’administration

  • Hans Van Leewen, président et membre de l’AED depuis 1983
  • Rick Jones, Vice-président et membre de l’AED depuis 2000
  • Jeanne Coutu, administratrice et membre de l’AED depuis 2005
  • Sylvie Soulard, administratrice
  • Stephen Dugal, administrateur

Chers bienfaiteurs,

Photo-Marie-ClaudeComme le mandat de soutenir le travail d’information sur la situation des Églises dans le monde constitue un volet important de notre mission, il devenait impératif de revamper notre site devenu désuet.

Les moyens de communication évoluent vite! Nous espérons que notre site, tout en s’ajustant à la modernité, sera pour vous un outil aussi utile que convivial et intéressant au service de notre mission première : venir en aide à l’Église partout où elle a besoin de nous.

Nous croyons que la richesse de son contenu saura vous convaincre de l’utilité de notre œuvre et de notre compétence à gérer vos dons. Aussi souhaitons-nous vous inviter à promouvoir ce site afin de rassembler autour de nous une force qu’ensemble nous pourrons dispenser à nos frères et sœurs chrétiens pauvres et persécutés partout où ils ont besoin de nous.

Bonne visite, revenez souvent, mais surtout, écrivez-nous.

Marie-Claude Lalonde, directrice nationale

«Je tiens à vous dire toute ma reconnaissance pour l’intérêt que vous avez portez à ma demande d’aide pour l’obtention d’un moyen de locomotion pour la paroisse de Simbandi Balante. […] la moto est arrivée au port de Dakar depuis près de deux semaines […] nous sommes trois prêtres à la paroisse et elle sera notre principal moyen de pastorale.»
Père Laurent Adioye

partenaires-partners«Je suis très reconnaissante envers l’AED qui m’a permis de suivre une formation faisant de moi une personne plus forte pour servir mon peuple en Haïti.»
Sœur Leslie Régis de la congrégation des Sœurs de Marie

« Je suis un partenaire de longue date de l’AED avec qui j’entretiens un contact constant pour divers projets. L’AED est un partenaire majeur pour le Congo et je leur en suis très reconnaissant.»
Mgr Nicolas Djomo, Président de la Conférence épiscopale de la République démocratique du Congo

« Je vous remercie pour le presbytère que votre soutien nous a permis de construire l’an dernier. Nous avons procédé à l’inauguration avec la présence personnelle de l’évêque du Diocèse de Chosica.»
Père Jean Braconin Kasiama, Missionnaires des Saints-Apôtres au Pérou.

En 2005, à Caracas, est née l’idée d’inviter un million d’enfants partout dans le monde pour prier ensemble pour l’unité et la paix sous la protection de la Vierge Marie.

Cliquer ici pour télécharger le texte Un million d’enfants prient le Rosaire si vous-mêmes ou des enfants que vous connaissez aimeraient se joindre à leur prière. Les enfants prient le Rosaire en un excellent guide pour apprendre à prier les les Mystères Joyeux, Lumineux, Douloureux et Glorieux.

Childs-Bible-Ghana